Ouverture de la pêche.

Attention à tous, pratiquants en club ou indépendants, l’ouverture de la pêche à la truite et au saumon aura lieu samedi 13 mars.

Il est dans l’usage de ne pas aller sur l’eau pendant les 15 jours suivants, afin de laisser les rivières à nos amis adeptes de la canne.

Pas de problème, nous irons au stade d’eau vive de Lochrist ou bien en bord de mer.

Un petit lien pour suivre les poissons migrateurs du Scorff : http://www.federationpeche.fr/56/departement.php?page=501



Vue aérienne des roches du diables.

Une petite photographie des roches, vues du ciel.

Merci à son auteur, « morvach56″, pour nous avoir permis d’utiliser ce cliché.

 rochesdudiable.jpg

A ce sujet nous sommes preneurs de vues du Scorff (en particulier de pont Calleck et de l’estuaire), si vous connaissez du monde susceptible de prendre l’avion….



Concours de chandelles à l’odyssaum, Pont Scorff.

Voici quelques photographies d’un jeu auquel se prêtent souvent nos kayakistes. Tout ceci se fait tranquillement, en s’encourageant les uns les autres et en appréciant les manoeuvres de chacun.

Cette série a été réalisée par Shark en novembre, à côté de l’Odyssaum et de la station INRA, sur le Scorff en crue

1.jpg

4.jpg

2.jpg

3.jpg



Résultats du Critérium du Scorff

L’intégralité des résultats est sur le site du CDCK56 (voir les liens).

Pour les compétiteurs de Cléguer,

Mélissa 3ième kayak dame junior en 29:01.66 (deuxième année de suite sur le podium !)

p1020251.jpg

p1020047.jpg

Thomas 42ième kayak homme cadet en 28:43.42

p1010984.jpg

p1020116.jpg

Matthieu 43ième kayak homme cadet en 28:54.52

Yannig 47ième kayak homme cadet en 38:11.96 le seul à faire la descente en Laser !

Fabien 20ième kayak homme sénior en 22:21.83

Yann 12ième kayak homme vétéran en 26:34.64

p1020154.jpg

Désolé pour ceux qui ne sont pas sur les photos…

Crevette ne pouvait pas suivre tous les compétiteurs du club…..



Sécurité en eau vive. Pont Callek, Scorff.

A Cléguer, on rigole,

 mais pas avec la sécu !

Sur un passage difficile, ou supposé difficile nous installons :

  • 1 à 2 personnes à terre, avec corde(s) et couteau(x), pour récupérer la (ou le) kayakiste,
  • 1personne en kayak dans un contre courant en aval immédiat, pour récupérer le matériel.

Un exemple de mise place avant le passage en reconnaissance d’un moniteur :

 scu.jpg

Firmin va passer à côté de la glissière (bouchée par un tronc), au départ du parcours de Pont Calleck, sur le Scorff.

On ne voit pas crevette  (assistant moniteur), qui se trouve en kayak, juste à droite de la réception (dans le contre de la passe à poissons, pour ceux qui connaissent le site), prêt à intervenir.

C’est passé tout seul, et Firmin a été suivi par Cre et Yann.

Mélissa et Shark ont préféré le passage sur le « déversoir » (à gauche , mais hors champ de la photo), sur lequel un tapis vert a été installé pour permettre aux anguilles et civelles de remonter l’ouvrage (et préserver le dessous des bateaux, facile à repérer pour savoir où passer).Ce passage reste assez technique, demande une bonne lecture des difficultés à terre avant d’y aller, ou pas !

Seules des personnes de niveau cadre FFCK ou en formation pour le devenir, se sont vues proposer ce passage. Tous les autres membres du club ont embarqué 50 m en aval.

L’intérêt d’une  reconnaissance ( à terre, puis éventuellement sur l’eau) est de mesurer la difficulté d’un parcours, de prendre le temps pour chacun de faire le point sur son niveau et l’état de sa forme pour décider ensuite tranquillement si on y va , ou bien si on reste à terre et qu’on embarque plus loin.

Chacun fait son choix, sans aucune critique ou moquerie de la part des autres.

L’essentiel est de se faire plaisir. La lecture de la rivière et la reconnaissance d’une difficulté en sont une bonne partie.



Eyzin VTT |
LYCEE FRANÇAIS DE MADRID- E... |
VALSERINE MULTISPORTS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | paulngombe
| Saint-Pourçain Rugby
| MASTERPING